Le site français de la Marine Marchande
Bibliographie - Extrait

Au temps des premiers paquebots à vapeur , par J.J. Antier (Editions France-Empire)
« Au temps des premiers paquebots à vapeur » est l’histoire de ces « charbonniers » dont on se riait, tandis qu’ils faisaient leurs débuts sur les fleuves français et américains. Alourdis par leurs roues à aubes, la coque pleine d’une énorme machine et de charbon, qui pouvait croire que ces vapeurs poussifs parviendraient à vaincre les rapides grands voiliers ?
Mais voici que les premiers pyroscaphes se risquent sur les mers, L’ELISE franchit la Manche en 1816. En 1830, les Messageries Hippomobiles se transforment en Messageries Maritimes. En 1838, le GREAT WESTERN crée la ligne Europe - Amérique. Sans doute, les marins prennent-ils des risques en chargeant les soupapes et en forçant les feux. Les machines, poussées au-delà de leurs limites, explosent parfois. Les capitaines, quand le charbon vient à manquer, en sont réduits à brûler mâts et mobiliers. Mais les pyroscaphes arrivent avec une régularité qui révolutionne les relations postales et que, finalement, les passagers, rares et méfiants au début, apprécient de plus en plus. Les armateurs avisés créent le goût des voyages en mer et lancent la mode des vacances en Amérique.
Quelle surprise, pour le passager qui met pour la première fois le pied sur le pont mouvant d’un pyroscaphe ! Tout l’étonne et l’inquiète : trépidations de la machine, coups des pistons, odeurs nouvelles d’huile et de gaz de combustion. Mais il est vite enthousiasmé par ce navire affranchi des vents et par la vie mondaine qui règne à bord. Dans des salons d’un luxe incroyable, se côtoient aristocrates désoeuvrés et aventuriers, fonctionnaires, commerçants et missionnaires. Ignorant les risques de la mer, ne connaissant de la traversée que les plaisirs, tous font confiance aux officiers en stricte redingote, qui veillent sur la passerelle fouettée d’embruns et criblée de suie, en écoutant le battement omniprésent de la machine. Peu s’intéressent aux chauffeurs et aux mécaniciens, qui travaillent sous leurs pieds dans des compartiments surchauffés jusqu’à 70 degrés.
Ce livre retrace la fabuleuse histoire d’une révolution technologique, au cours de laquelle s’engagent sur mer la course au gigantisme et la lutte pour la conquête du Ruban Bleu.
Ouvrage disponible chez Amazon : Au temps des premiers paquebots à vapeur

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande