Le site français de la Marine Marchande
Bibliographie - Extrait

Les hommes en suroît, par G. Aubin (Flammarion)

Georges Aubin nous ramène, avec ce "roman-souvenirs", au temps de la marine à voile, alors que celle-ci - vers 1905 - commençait à être supplantée par la vapeur. Il met en scène deux marins retraités de Trentemoult, le pays natal de l'auteur, Jacques Flambard et Auguste Bernier, deux vieux amis brouillés à mort à la suite d'un voyage qu'ils ont fait ensemble à la Martinique. Flambard est un ancien capitaine au long cours. Il dirige aux chantiers navals de Nantes la construction des derniers quatre-mâts, dont le plus beau est le GOULFAR, d'autant plus cher au vieux Flambard que son fils Pierre est second sur ce navire commandé par le capitaine Kergariou. Or, au cours d'une tempête, le Goulfar est démâté et sauvé de justesse par un vapeur...
Le récit se termine par un double départ : celui du quatre-mâts... et celui du vieux capitaine Flambard, dans une paix encore traversée d'orages... Ce double départ constitue une sorte d'apothéose où s'expriment toutes les richesses du talent de Georges Aubin : un talent où le pittoresque des descriptions alterne avec un lyrisme dru et fort, le tout formant un tableau très haut en couleurs d'une époque chère entre toutes au cœur des marins : celle des derniers grands voiliers.
Ouvrage épuisé chez l'éditeur, mais disponible en occasion dans les librairies maritimes spécialisées en livres anciens

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande