Le site français de la Marine Marchande
Bibliographie - Extrait

Racleurs d’océans, par A. Conti (Petite Bibliothèque Payot)
"Je ne suis qu'une créature solide à travers le vent ", aimait à dire Anita Conti (1899-1997), morte à Douarnenez par une nuit de tempête, le soir de Noël 1997, à l'âge de quatre-vingt-dix-huit ans. Première femme océanographe française, elle est sans doute aussi la seule femme à avoir vécu le " Grand Métier ". En 1952, elle embarque sur le chalutier-saleur Bois-Rosé pour partager, à cinquante-trois ans, la dure vie des pêcheurs de Terre-Neuve. Sur les bancs du Labrador et les hauts fonds du Groenland, des bateaux de 1 500 tonnes, pareils à des usines, montent jusqu'aux limites de la glace. Des "racleurs d'océans" ruisselants de sang qui exultent en chargeant les cales de leur butin, on se dit, en refermant le livre, qu'ils n'ont sans doute pas changé depuis les Vikings...

Après la dernière guerre, elle est chargée d'établir les cartes de pêche des côtes africaines et crée une pêcherie de requins en Guinée (Géants des mers chaudes).

Ouvrage disponible chez Amazon : Racleurs d'océans

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande