« Je veux découvrir quelque chose.» En 1907, lorsque Raymond Rallier du Baty abandonne ses rêves et décide de passer à l'action, personne ne le prend vraiment au sérieux. Il a 26 ans, de l'enthousiasme à revendre mais ses finances ne disent rien qui vaille. Qu'importe, ce fils de famille désire, quoi qu'il en coûte, rejoindre les îles Kerguelen à bord d'un voilier de 20 m en compagnie de son frère et de ses quatre autres compagnons. Qui plus est, il veut faire « œuvre utile ». Le voyage pour le voyage lui importe peu, ce qu'il souhaite par-dessus tout, c'est recueillir des informations, mesurer, quantifier, étudier ces îles du bout du monde. En parfait philanthrope, le capitaine courageux parviendra à ses fins. Malheureusement, ses contemporains ne reconnaîtront jamais vraiment ses mérites. Les Anglais publièrent son récit de voyage en 1910. Il est aujourd'hui, et pour la première fois, traduit en français !
Ouvrage disponible chez Amazon : Aventure aux Kerguelen