Le 17 mars 1978, l'Amoco Cadiz se déchire sur les hauts fonds rocheux, devant Ploudalmézeau. Plus de 200 000 t de pétrole, portés par les marées, engluent le littoral, du Conquet jusqu'à l'île de Bréhat. Quatorze années plus tard, les quatre-vingt-dix communes victimes de la marée noire du siècle gagnent à Chicago le combat juridique à haut risque qu'ils ont engagé contre la multinationale pétrolière américaine. La ténacité des élus locaux, leur solidarité exemplaire au-delà des clivages partisans, leur volonté d'obtenir réparation est l'une des plus belles illustrations de l'esprit de résistance et d'un sens aigu de la dignité qui met l'impossible à portée de main.
A travers ce procès exemplaire, ceux qui pensaient avoir souillé les côtes d'un pays ont compris, à leurs dépends, qu'ils en avaient touché le coeur.
L'ouvrage est disponible chez Amazon : L'Affaire Amoco