Sept années se sont écoulées depuis que Jacques Schirmann est entré dans le métier. Le temps est venu pour lui où ses supérieurs le jugent apte à accéder à la fonction de second capitaine, celui qui est appelé à être sous les ordres directs du premier responsable, le commandant, et à le suppléer en cas de nécessité. Ces souvenirs relatent cette période qui va durer neuf ans, période riche par la variété des tâches qui lui sont confiées et les contacts humains qui vont s'établir tant au niveau des bords que des escales. Elle sera plus spécialement marquée par la découverte de l'Extrême-Orient et témoignera, comme pour la période précédente couvrant le temps de lieutenant, de la vie ordinaire d'une navigation au long cours à une époque aujourd'hui révolue. Les événements qui la marqueront seront aussi d'ordre plus personnels, heureux comme les naissances venues combler son foyer, ou tristes, comme les décès familiaux, plus durement ressentis lorsqu 'on se trouve au large.
Près de 300 photos, la plupart issues de diapositives en couleurs, et 165 dessins «pour les enfants » que Jacques Scîtirmann intégrait à ses lettres, illustrent le récit. Cette longue période , au cours de laquelle l'horizon du commandement a pu lui paraître lointain ou impossible à atteindre, et où la lassitude arrivait parfois à le gagner, n 'a pas toujours été facile. Chaque départ de la maison était toujours plus difficile. La tentation de se reconvertir à terre le guettait, quand ses supérieurs décidèrent de lui confier un commandement. Une nouvelle période allait s'ouvrir, « le temps du commandement », qui fera l'objet d'un troisième volume.
Ouvrage diffusé par l'auteur : jacschirmann@wanadoo.fr