Robert SURCOUF, un des grands corsaires de la République et de l'Empire, né à Saint-Malo le 12 décembre 1773, descendait d'un capitaine de corsaire du temps de Louis XIV et appartenait à une famille d'armateurs. Embarqué le 3 mars 1789 comme volontaire sur le navire «l'Aurore» destiné pour les Indes et qui se perdit au retour sur la côte du Mozambique, il débuta ainsi par un naufrage. Devenu capitaine à vingt ans, SURCOUF commanda «le Créole» puis «l'Emilie», «le Triton» et «la Clarisse». Vers le printemps de l'année 1800, il reprit la mer sur «la Confiance», brick de 18 canons et se rendit célèbre sur toutes les mers après avoir capturé un vaisseau anglais de la Compagnie des Indes, «le Kent», armé de 38 pièces de canon de gros calibre ! A partir de 1809, revenu à St-Malo, il se consacra à des armements en course contre les anglais et ses bâtiments causèrent de grands dommages au commerce britannique. Il mourut dans sa ville natale le 8 juillet 1827.
Ouvrage disponible sur Amazon : Robert Surcouf