La France a presque toujours entretenu avec la mer des rapports difficiles, fondés souvent sur l'ignorance, l'indifférence et l'incompréhension. L'importance des océans, leur rôle moteur dans le développement des civilisations ont été fréquemment méconnus et les Français n'ont participé que tardivement au grand mouvement des découvertes.
L'histoire de la Marine française est donc une étrange alternance de points forts et de faiblesses. La France sut, par épisodes, se construire de grandes flottes : celle de Louis XIV et de Colbert, celle de Louis XVI, celle du second Empire à la pointe du progrès technique, celle de la IIIe République finissante. Mais, entre ces sommets, survinrent bien des périodes d'abandon aux lourdes conséquences.

Auteur notamment d'un Dictionnaire de la marine française, ancien président de la Commission française d'histoire maritime et membre de l'Académie de Marine, Etienne Taillemite brosse dans ce livre six siècles d'histoire maritime française depuis la guerre de Cent Ans.
L'ouvrage est disponible chez Amazon : L'histoire ignorée de la marine française