Fidèle à son talent de conteur, à sa mémoire prodigieuse, à son style impeccable, Georges Tanneau revient, dans ce cinquième ouvrage, à ses grands voyages marchands. Dans le sillage du cargo Maurice Delmas, le lecteur est emporté par un souffle maritime qui, en Mer du Nord, tout autour de l’Afrique et jusqu’en Mer Rouge, à la fin des années soixante, fait vivre ce périple aux multiples escales avec l’exotisme d’une réelle aventure. Car l’auteur ne se contente pas des quais de déchargement : ses pas le portent vers l’intérieur des cités portuaires, ou parfois même plus loin dans les terres. Souvent, son incursion est alors le prétexte d’un rapport écrit à bord, d’une carte dressée à la hâte, d’une correspondance avec l’épouse restée en Bretagne. Avec le suivi tout en détail de la navigation, se dessine ainsi un véritable carnet de voyage d’un marin honnête homme – comme on disait à l’époque classique – au rythme enivrant des océans. « Ça, c’était de la Navigation ! » déclare Catherine Cornu, la préfacière de ce livre, qui sait de quoi elle parle : elle est à ce jour la première et unique femme pilote maritime de France. Fourmillant d'anecdotes, c'est avant tout un témoignage exceptionnel sur l'univers de ces hommes, capitaine, officiers, mécaniciens, matelots, qui forment un équipage.
L'ouvrage est disponible chez Amazon : Des Mers du Nord aux Mers du Sud