La marine marchande au jour le jour...

Petits reportages
Page précédente Page suivante
Survolez un numéro
de page pour voir
les dates concernées
Vendredi 20 avril 2018
Bayonne - Philippe Lauga . Intense activitéle 16 après-midi à Bayonne. Deux pilotes sont sur la brèche pour assurer les mouvements qui vont s'enchaîner de 16h30 jusqu'à 19h00 non-stop. Tout commence par la sortie du INDUSTRIAL SKIPPER, qui a terminé de décharger ses 5 265 tonnes de graphite. Sous la pluie fine qui s'attarde encore un peu au fond du Golfe de Gascogne, il met le cap sur Rostock en Allemagne.
A peine a-t-il franchi l'extrémité de la digue nord que le navire citerne PATARA pointe le bout de son nez. La houle est encore importante, mais ça ne va pas durer. Le PATARA arrive d'Ijmuiden avec 15 000 tonnes de gazole dans ses 12 cuves.
PATARA
Valletta
IMO 9344423 - 144,05 x 23,00 x 12,40 - TE 9,00 - JB 12 164 - TPL 16 979 - 12 cuves, 6 produits - P 7 200 kW (MAN-B&W 6L48/60B) - V 14 nds
Constr.  2007 par Tuzla Gemi, Tuzla (Turquie) - Propr. Harren & Partner (Allemagne) - Gérant/Opér Stenersen Chartering (Norvège) - Pav. MLT
Ex GAN OCEAN (2007-2010)

Le tanker n'a pas encore franchi la barre de l'Adour que la silhouette du cargo GEORGE se détache déjà sur l'horizon. Il est 17h40, le temps s'éclaircit de plus en plus et la luminosité de fin d'après-midi, rive droite, devient gênante. Il me faut passer de l'autre côté. 40 minutes plus tard, me voilà sur la plage de la barre à Anglet et déjà, le IVER ABILITY quitte le port. L'ancien ST CHARLOTTE, que j'avais visité de fond en comble lors de son escale inaugurale en mars 2006 était arrivé à 0h30 d'Immingham, un port situé dans le Lincolnshire du Nord-Est, en Angleterre, pour décharger 2 500 tonnes de soufre liquide. Cap sur Le Havre. Image assez rare de deux navires qui se croisent à l'entrée de l'estuaire de l'Adour. Malheureusement je suis de nouveau dans l'axe du soleil qui décline.

Voici enfin le GEORGE dans le chenal de l'Adour. Un beau cargo de facture japonaise comme je les aime, qui arrive de Damiette pour décharger 10 382 tonnes d'urée. Il a simplement changé de pavillon depuis juin 2012, lorsque Gilbert cailler nous l'avait présenté. Il navigue aujourd'hui sous les couleurs du Panama.
Jeudi 19 avril 2018
Montoir - Gilbert Cailler et Christian Plagué.

Arrivée chez Elengy de deux méthaniers à la même marée, en premier le GRACE COSMOS, qui bien qu'âgé de dix ans, paraît tout neuf et va recevoir 65 000 t de GNL russe transféré par le CHRISTOPHE DE MARGERIE qui va accoster cap amont à GDF1.
Le GRACE COSMOS partira ensuite vers le canal de Suez et une destination lointaine, tandis que le méthanier brise-glaces retournera vers Sabetta, dans la péninsule de Yamal. C'est ce qui explique l'intérêt du relais à Montoir. Les méthaniers brise-glaces font ainsi une rotation courte, et leur nombre est suffisant. Le transfert de gaz entre deux navires n'est pas simple et le terminal a dû investir pour s'adapter à cette opération.
 
 
 
 
Mercredi 18 avril 2018
Fort de France - Yvon Perchoc. Le 22 février 2018, Jean Laplane signalait l'embarquement à Tahiti du navire à passagers AREMITI 4 sur le transport semi-submersible YACHT EXPRESS, destination Guadeloupe
 
Sachant qu'une nouvelle compagnie allait se positionner sur la liaison Martinique-Guadeloupe, et que le nouveau navire devait être débarqué au Marin (Martinique), j'ai suivi de près le périple du YACHT EXPRESS. Chargement à Papeete le 16 février, il touche le Mexique, puis le Costa-Rica, avant de franchir le Canal de Panama, le 13 mars. Grâce aux Webcam du canal, il est possible de suivre le passage des écluses. Il escale ensuite en Colombie, puis en République Dominicaine, le 20 mars Fort-Lauderdale, le 21 Port-Everglades qu'il quitte à destination de ... Palma de Majorque ! Pas d'escale au Marin, mais où est passé l'AREMITI 4 ?
Finalement, c'est le navire à colis lourds TRANSPORTER qui s'annonce au Marin le 06 avril, venant de ... Port-Everglades. Ouf, l'AREMITI 4 est à bord.
Il est mis à l'eau le 07 grâce à l'imposante mature du cargo, puis ... saisi au Marin (photo) pour des tracasseries administratives. Pour finir, il est pris en charge le 12 avril par le remorqueur FRIENDSHIP et remorqué jusqu'à Pointe à Pitre où il sera armé et renommé IDEAL.
Notons également l'arrivée à Fort de France de deux nouvelles vedettes à passagers pour la liaison trans-rade. Le cargo JAN a mouillé en rade le 10 avril 2018 pour les débarquer avec ses grues. Elles prendront les noms d'ANSE BLEUE et de CAP SALOMON (photo à quai)

Mardi 17 avril 2018
Saint Nazaire et l'estuaire. Photos Gilbert Cailler et Christian Plagué. Le 11 avril arrivée du cargo à colis lourds FAIRPARTNER. Nous l'avons déjà vu plusieurs fois au travail. Cette fois ci il a deux missions. Dès son arrivée il décharge les pods destinés à un prochain paquebot, du PRIMA LADY venu se mettre à couple
Pendant les manutentions des marins, perchés sur une nacelle, nettoient les coulures de rouille qui salissent le "jumbo". En pontée le remorqueur neuf  DELICAY construit en Turquie. Il part pour Port Taranaki (Nouvelle Zélande). C'est le premier d'une série de six remorqueurs commandés par Sanmar Denizcilik Makina (Turquie). Il a été mis en service en janvier. Le DELICAY II a suivi en mars, le III est en construction, et les trois suivants en commande.
Le 13: chargement à son bord de la KOSTALDEA, plateforme équipée de pelleteuse pour travaux maritimes.
  En soirée il reprend la mer en direction de Rotterdam.  
le 14/04 après-midi le vraquier ultramax GENCO RHONE descend de Nantes où il a chargé du blé, et accoste à "Montoir Agro" pour charger 20 000 t de plus. On a construit 71 unités de ce modèle "Crown 58"           
Genco Rhône
GENCO RHONE
Majuro
IMO 9490832 - 189,99 x 32,26 x 18,00 - TE 12,95 - JB 32 839 - TPL 57 970 - 4 grues de 35 t - P 9 480 kW (MAN B&W 6S50MC-C) - V 14 nds
Constr. 2011 par Yangzhou Dayang (Chine) - Propr/Gérant/Opér. GENCO (USA) - Pav MHL
A Donges 5, le chimiquier-pétrolier panaméen NEW DAWN venu charger 33 000 tonnes d'huiles de pétroles moyennes, naphta, à destination de Rotterdam. A Montoir 3, le vraquier libérien post panamax LOXANDRA venu livrer 30 000 tonnes de tourteaux de soja venant de Paranagua, après un déchargement partiel à Amsterdam.
     
New Dawn
     
Loxandra
LOXANDRA Monrovia IMO 9343871 - 229,50 x 36,92 x 20,50 - TE 14,70 - JB 49 973 - TPL 92 576 - P 11 060 kW (MAN B&W 7S50MC-C) -V 13,5 nds
Constr. 2007 par Sungdong Shipbuilding (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Marmaras Navigation (Grèce) - Pav LBR
Lundi 16 avril 2018

Goulet de Brest - Michel Floch. Quelques passages récents :

26 mars : En début d'après-midi, le gazier JS CAESAR reprend la mer allégé de 2 000 tonnes de propane liquéfié. Le moins que l'on puisse dire c'est que sa couleur est originale !
En début de soirée, c'est le paquebot VENTURA, après une cure de jouvence au chantier Damen, qui quitte Brest en direction de Southampton.
30 mars : Le remorqueur LYDIA D arrive pour prendre en charge la barge Marc 30 ayant servi aux travaux d'extention du port. C'est une des dernières acquisitions de l'armement Jifmar Offshore Services. Ce navire multifonctions de type Eurotug 3110 a à l'origine été construit par le chantier hollandais Neptune Shipyard pour l'armement Stemat.
3 avril : Le chimiquier SCF ANADYR arrive de Primorsk (Russie) pour décharger sa cargaison de 37 520 tonnes de gazole. SCF signifie, comme c'est inscrit en grand sur le chateau Safety Comes First, mais c'est également le trigramme de l'armateur russe qui est SovComFlot
SCF ANADYR
Monrovia
IMO 9397547 - 183,00 x 32,20 x 19,10 - TE 13,15 - JB 29 967 - TPL 50 973 - 14 cuves, 6 produits - P 9 480 kW (MAN B&W 6S50MC-C) - V 14,5 nds
Constr. 2008 par STX, Changwon (Corée) - Propr Sovcomflot (Russie), Gérant/Opér. SCF Management Services (Dubaï) - Pav LBR Ex PRISCO ALEXANDRA
 
9 avril : Arrivée dans la matinée de l'ARGUS pour soutage à la Marina du Château. Ce navire de travail était jusqu'à il y à peu hollandais et servait au sein du Rijkswaterstaat qui est une administration des Pays-Bas à la fois responsable de la conception, de la construction, de la gestion et de la maintenance des principales infrastructures. Cela comprend le réseau routier principal, le réseau principal des voies navigables et les systèmes d'aqueducs ou de digues. Il a été racheté par une société Camerounaise et est en transit entre Stellendam et son futur port d'attache.
IMO 8404185 - 27,87 x 6,41 x 3,51 - TE 1,75 JB 226 - TPL 31
P 402 kW (2 Mercedes OM423, 2 hélices)
V 9 nds
Constr. 1985 par Jonker & Stans (Pays-Bas)

Au port Erwan Guéguéniat . La délégation de service public pour la desserte des Iles du Ponant, jusqu'alors sous la tutelle des départements, est passée à la région. Les navires de la Penn Ar Bed/Kéolis changent donc de couleurs, sous la marque BreizhGo, "le réseau de transport de la région Bretagne". On aime ou bien on n'aime pas. Autant je trouve le FROMVEUR II réussi, autant je trouve l'ENEZ EUSSA III un peu trop carré par cette coupure trop brutale. On attend le caboteur MOLENEZ avec impatience, mais il va falloir patienter quelques mois. Ce navire fait ses AT en hiver.
     
Enez Eussa III
     
Fromveur II
Le sablier ST PIERRE est en forme 2 pour quelques jours, en entretien programmé. Il y tient plutôt à l'aise.
Vendredi 13 avril 2018
Bayonne - Philippe Lauga . Un petit tour à Tarnos malgré la pluie, pour l'entrée du joli bituminier ACACIA RUBRA, en provenance de Huelva avec une escale à Gijon. Il va décharger 3 100 tonnes de bitume. Il a un seul sistership chez Stolt, le STOLT FUJI.
A quai, le beau et récent cargo INDUSTRIAL SKIPPER, arrivé le 7 avril de Point Comfort au Texas, décharge 5 265 tonnes de coke de pétrole qui sont acheminées jusqu'à Pampelune, en Navarre espagnole, par une noria de camions, d'où la durée de l'escale. Point Comfort - Port Lavaca est un petit port entre Corpus Christi et Galveston, au cœur d'un complexe petro-chimique.
L'opérateur américain Intermarine possède vingt navires mais en opère quarante, dont celui ci et ses trois sisterships. Ils s'appellent tous Industrial xxx, bien que les propriétaires soient différents. Comme c'est souvent le cas c'est l'opérateur qui impose le nom.
ACACIA RUBRA
Malte
IMO 9468530 - 106,99 x 17,59 x 10,08 - TE 6,635 - JB 5 539 - TPL 6 065 - 8 cuves - P 3 060 kW (Wärtsilä 9L26B2) - V 13 nds
Constr. 2011 par Xinshun Shipyard, Yueqing (Chine) - Propr Minsheng Financial Leasing (Chine), Gérant/Opér Wisby Tankers AB (Suède) - Pav MLT
INDUSTRIAL SKIPPER
Monrovia 
IMO 9741138 - 144,70 x 22,80 x 11,55 - TE 8,10 - JB 11 619 - TPL 12 329 - 2 Grues de 250 t - P 4 800 kW (Man B&W 5G45ME-C9) - V 15 nds
Constr. 2016 par Shandong Huanghai SB (Chine) - Propr ?, Gérant Argo Coral Maritime (Pays-Bas), Opér. Intermarine (USA) - Pav LBR
Jeudi 12 avril 2018
Le Havre - Photos Fabien Montreuil . Arrivée en provenance de Gdynia du cargo à colis lourds FWN BONAFIDE, pour décharger 9 cavaliers au terminal de l'Atlantique. Il a une vingtaine de sister ships dont le Thorco Cougar que nous avons vu récemment à Fort de France.
FWN BONAFIDE
Heerenveen
IMO 9321108 - 145,63 x18,25 x 10,30 - JB 7 767 - TPL 10 567 - 2 grues de 80 t - P 4 320 kW (MaK 9M32C) - V 14,8 nds
Constr. 2006 par Damen Hoogezand (Pays-Bas) - Propr/Gérant/Opér. ForestWave Navigation (Pays-Bas) - Pav NLD
Ex ANNA C (2015), ex UAL NIGERIA (2012-2015), ex UAL ANTWWERP (2006-2012), ex ANNA C

Escale inaugurale du MAERSK HANOI. C'est un sister ship du Maersk Homan qui a été victime d'un incendie il y a quelques semaines dans l'Océan Indien. Arrivé dimanche dans la brume, il est reparti lundi vers 11h. Mis en service en janvier, il fait partie d'une série de onze navires, dont neuf en service.
MAERSK HANOI
Singapore
IMO 9784295 - 353,02 x 53,50 x 29,90 - TE 15,00 - JB 153 744 - TPL 162 051 - 15 226 evp, dont 1 000 reefers - P 54 960 kW (MAN B&W 8G95ME-C9) - V 23 nds
Constr. 2018 par Hyundai, Ulsan (Corée) - Propr Moller, Gérant/Opér. Maersk Liine (Danemark) - Pav SGP
Le pc AS FLORETTA est arrivé du terminal de Radicatel, près de Tancarville, pour réparer un brèche dans les œuvres vives.
AS FLORETTA
Madeira
IMO 9395056 - 166,15 x 25,00 x 14,20 - TE 9,50 - JB 15 375 - TPL 18 278 - 1 284 evp, dont 452 reefers - 2 grues de 45 t - P 11 200 kW (MAN B&W 8L58/64) - V 19,6
Constr. 2007 par Zhejiang Ouhua (Chine) - Propr MPC Container (Norvège), Gérant Contchart Hamburg Leer (Allemagne), Opér. Seatrade Reefer (Belgique) - Pav PRT
Ex STADT JENA (2008-2017), ex TS XIAMEN

  Double escale de paquebots. Les MSC MAGNIFICA et AIDAPERLA étaient ensemble à quai le 10 avril.        
AIDAPERLA
Genoa
IMO 9636967 - 299,95 x 37,60 x 11,40 - TE 8,25 - JB 125 572 - TPL 9 200 - 3 286 pax, 1 000 équipage
P totale 43 200 kW (3 MaK 12M43C, 1 MaK 12M46DF - 2 mot. élec de 14 000 kW - 2 azipods) - V 16 nds
Constr. 2017 par Mitsubishi Nagasaki (Japon) - Propr Carnival Corp (USA), Gérant/Opér Aida Cruises (Allemagne) - Pav ITA
Mercredi 11 avril 2018
Saint Nazaire et l'estuaire. Escales récentes vues par Gilbert Cailler.
      Le 2 avril en soirée le pétrolier CHANTAL descend de Donges où il a chargé 55 000 t de distillat paraffineux pour Houston. Le poste 6 où il était va être occupé par le CIELO DI CAPRI.
CHANTAL
Monrovia
IMO 9382982 -228,13 x 32,24 x 20,60 - TE 14,32 - JB 41 676 - TPL 74 329 - P 12 240 kW (MAN B&W 6S60MC) - V 15,3 nds
Constr. 2009 par Sungdong, Tongyeong (Corée) - Propr/Gérant Tsakos (Grèce), Opér. Panamax International (USA) - Pav LBR
  Le 3 au matin après livraison de coils, appareillage du quai de la prise d'eau du MANISA BALU, déjà venu mais au quai d'en face...        

Le 3 encore, quai des Charbonniers déjà très encombré, chargement particulièrement étonnant à bord du MERCS KELANI, le navire avait chargé la veille par ses propres grues sur son avant un patrouilleur de 30m en alu construit par OCEA pour le Nigéria, le P187 NNS NGURU. Mais pour le second, le P188 NNS EKULU, d'obscures raisons ont obligé à employer des moyens démesurés et compliqués pour effectuer le chargement: deux énormes camions-grues accompagnés par d'autres gros camions porteurs de matériels. Le P188 a dû être sorti de l'eau puis mis à bord du cargo après que ce dernier se soit déhalé de quelques dizaines de mètres vers l' amont, puis en quelques minutes il était posé en douceur sur un ber placé derrière le P187 son sister-ship. Une prestation imprévue dont on suppose la facture carabinée !!!

Dragage en Seine (suite)- Photos Jean-Marc Cassou.
La drague désagragatrice AMAZONE est entrée en action le 10 avril au petit matin. Elle fait des passes de 3 km environ près d'Yville sur Seine. Elle est toujours accompagnée du petit bateau de services MARILYN M.
  Les deux aspiratrices continuent leurs navettes dans la boucle suivante du fleuve. Un bien beau décor pour travailler. C'est toujours charmant de voir les bateaux parmi les vaches ou les moutons !      
Volvox Olympia
Lundi 9 avril 2018
La Seine - Photos Fabien Montreuil . Des dragues sont au travail pour approfondir le chenal de Rouen. La REYNAERT, aspiratrice en marche, est arrivée de Flessingue le 29 mars et a pris le travail aussitôt pour quelques passes entre Caudebec et Jumièges, puis a rejoint la VOLVOX OLYMPIA. Aspiratrice en marche également, celle ci est arrivée de Bremerhaven le 31 mars. Elle opère depuis entre Bardouville et Grand Couronne, où les deux dragues travaillent en ce moment. Nous avions vu la REYNAERT à ses débuts au travail à Bayonne, sous les couleurs de Dragage de l'Adour. Elle est toujours propriété de DEME, mais depuis 2007 sous les couleurs de Dredging Internataional.

Reynaert

zones de dragage
     
Volvox Olympia
L'AMAZONE, elle, est une désagrégatrice. Elle est arrivée d'Anvers le 4 avril mais n'est pas encore au travail pour le moment. A ne pas confondre avec une autre AMAZONE.
AMAZONE
Antwerp
IMO 9546617 - 101,57 x 21,00 x 8,40 - TE 4,30 - JB 3 992 - TPL 1 240 - P 12 000 kW (MAN B&W 12V32/40CD) - V 9 nds
Constr. 2012 par ASL Shipyard (Singapour) - Propr/Gérant/Opér. Dredging International - Pav BEL
VOLVOX OLYMPIA
Gorinchem
IMO 9268370 - 97,75 x 19,90 x 8,20 - TE 6,56 - JB 4 967 - TPL 6 355 - P 3 750 kW  (Wartsila 6L26A) - V 14 nds
Constr. 2003 par IHC Holland NV Dredgers (Pays Bas) - Propr/Gérant/Opér. Van Oord (Pays Bas) - Pav NLD

Le Havre - Fabien Montreuil a saisi l'arrivée le 6 avril du ponton grue TAKLIFT 4 venant de Bergen pour remettre à l'endroit la coque du BRITANNICA HAV. Gwénaëlle Guedez a suivi de plus près les opérations :
On peut voir sur la première photo l'endroit d'où a été pompé le restant de MGO.
Des élingues ont été positionnées tout autour de la coque afin de faire rouler la coque, le tout soulevé par la Taklift 4 qui peut soulever 2 200 t!
Le matin, le relevage / retournement a été effectué assez rapidement le matin. Gwénaëlle n'a pu m'y rendre qu'en début d'après-midi, elle ne pensait pas voir la coque redevenue navire! De loin, le navire ne semble pas "abimé", on se demande quand même à quoi ressemble l'intérieur et surtout la machine. On peut voir de la vase sur les sabords de la passerelle.
TAKLIFT 4
Rotterdam
IMO 8010506 - 83,11 x 28,03 x 7,00 - TE 6,00 - JB 5 695 - TPL 4 625 - 1 portique de 2 200 t, 1 grue de 1 400 t - P 1 656 kW (2 Caterpillar D399SCAC)
Constr.1981 par Verolme (Pays Bas) - Propr Smit International, Gérant/Opér. Boskalis Offshore Fleet Mgmt (Pays-Bas) - Pav NLD
Mercredi 4 avril 2018
Saint Nazaire - Christian Plagué .
Le 28-03 à Donges 7, un habitué, le pétrolier norvégien SOLVIKEN (Bergen) venu livrer 99 978 tonnes de pétrole brut russe. Venu de Primorsk il y retourne. Même jour à Donges 5, le chimiquier-pétrolier maltais CIELO DI CAPRI (Valletta) venu de Sines charger 33 000 tonnes de fuels-oils légers. Il est ressorti sur rade le 29 pour revenir à quai le 2 avril, pour quelle raison, problème technique ?
à Montoir 3, le vraquier kamsarmax NORD SIRIUS venu livrer 59 517 tonnes de tourteaux de soja brésilien.
NORD SIRIUS
Panama
IMO 9620633 - 224,98 x 32,26 x 19,85 - TE 14,33 - JB 41 963 - TPL 78 095 - P 9 170 kW  (MAN B&W 6S60MC-C) - V 13,9 nds
Constr. 2012 par Shin Kurishima Toyohashi (Japon) - Propr Chiba Shipping, Gérant MMSL Japan (Japon), Opér. Norden Dampskibsselskabet (Danemark) - Pav PAN
En construction aux "Chantiers", un nouveau paquebot, le MSC BELLISSIMA photographié à St-Nazaire et de Saint-Brévin les 24 et 28-03-2018 - à noter les cheminées déjà en place.

Le 2 après-midi à Saint-Nazaire, dans le bassin de Penhoët, quai des Charbonniers, le cargo FORTITUDE, pour charger 2 250 tonnes de machines, appareillages, moteurs et pièces. Il mériterait un bon lifting, tout comme la dernière fois que nous l'avions vu. Il vient d'un fjord norvégien près de Haugesund, un endroit nommé Dyrnesvãgen où il n'y a pas de port. Il y a passé cinq jours au mouillage. Pour rejoindre Saint Nazaire il a choisi une route contournant l'Ecosse, au lieu de passer par la mer du Nord. Trajet plus long de 160 milles, mais moins fréquenté.


Même quai, le cargo sri-lankais MERCS KELANI (Columbo) venu charger 200 tonnes de divers et deux patrouilleurs .
Mardi 3 avril 2018
Fort-de-France - Yvon Perchoc . Ca y est ... Les éoliennes débarquent en Martinique ! Pour l'instant, elles n'étaient que trois, plutôt discrètes, dans le sud-est de l'île. La création d'une ferme d'éoliennes sur les hauteurs de Grand-Rivière, tout au nord, marque sans doute le départ d'une longue série. Le cargo THORCO COUGAR est arrivé à Fort de France le 19 mars dernier, en provenance d'Italie avec sept éoliennes en pièces détachées. Les poids (70 tonnes pour certains) et surtout les dimensions des colis (pales de 50 m) ont contribué à un ballet inhabituel d'engins hors-gabarit. Les fûts, pales, générateurs, sont stationnés sur les terre-pleins du port dans l'attente de leur transport par mer vers Grand-Rivière (voir carte).
Pour ce faire, faute d'unité idoine sur les Antilles, le petit navire roro CORTES I viendra de l'île de Roatan, au Honduras. Sa longueur correspond sensiblement à la longueur des pales, la base de son château étant creuse. Ses 2,50 m de tirant d'eau nécessiteront le creusement d'un chenal dans le port tout récent de Grand-Rivière, qui est ensablé de manière chronique. Après débarquement par roulage sur la rampe de Grand-Rivière, les convois devront emprunter une route très délicate à flan de montagne pour accéder au site d'implantation, sur les contreforts nord-est de la Montagne Pelée. Si le projet d'un coût de 45 millions d'euros se déroule de façon nominale, 7 éoliennes d'une hauteur de 80 m, dotées de 3 pales de 50 m de longueur, se dresseront face aux alizés fin 2018, produisant en tout 14 mégawatts. Le THORCO COUGAR a appareillé le 26 mars 2018 en fin d'après-midi, à destination de Georgetown, au Guyana.
THORCO COUGAR
Saint John's
IMO 9294953 - 145,63 x 18,25 x 10,30 - TE 7,35 - JB 7 769 - TPL 10 584 - 2 grues de 80 t - P 4 320 kW (MaK 9M32C) - V 14 nds
Constr. 2004 par Damen Hoogezand et Damen Okean ( Pays-Bas, Ukraine) - Propr MarConsult Schiffahrt (Allemagne), Gérant/Opér Thorco (Danemark) - Pav ATG
Ex MARMISOOL (2014), ex NADJA (2008-2014), ex HVASSAFEL (2005-2008), ex NADJA
 

On remarque sur ses flancs les traces de ce qui semble être un élargissement (et allongement ?) du navire.
En fait, comme l'a remarqué Roland Grard, les navires de cette série ont été construits comme cela. Le plan ci contre est celui du sister ship Hanna C, devenu Margaritha.

La série compte vingt unités dont six sont des Thorco, nous en avons vu trois : les Cassiopea (ex Julietta), Crystal (ex Angelika) et Cygnus. Ils ont la même coque mais cette particularité nous avait échappé.
Lundi 2 avril 2018
      
Visite du paquebot Symphony of the Seas
(Christophe Dedieu)
 

Page précédente Page suivante

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande