Les Navires Français avant 1970
(Yvon Perchoc)
Retour
Fabre EDEA
FRA/1936/3747
Cargo réfrigéré
Lancé à Port de Bouc
1936 – EDEA (Fra) – Compagnie Générale de Navigation à Vapeur Cyprien Fabre
12/1942 – ORTE (Ita) – Saisi par les Allemands à Marseille et confié aux Italiens.
21/08/1944 – Il est sabordé par les Allemands dans le port de Marseille.
06/1945 – Relevé et remis en état à La Ciotat.
12/1946 – EDEA (Fra) - Compagnie de Navigation Cyprien Fabre
1956 – EDEA (Fra) - Compagnie de Navigation Fraissinet & Cyprien Fabre
04/1958 – MONROVIAN REEFER (Lbr)
11/1959 – Démoli à La Seyne sur Mer

Delmas Vieljeux EDIMBURG
FRA/1921/2012/82,4
Cargo de type « Marie-Louise »
Lancé à Cherbourg
1921 – COMMANDANT RABOT (Fra) – Gouvernement Français
1922 – COMMANDANT RABOT (Fra) – Les Armateurs Français
1924 – EDIMBOURG (Fra) –  Société Anonyme Lorraine de Combustibles
1927 – EDIMBOURG (Fra) – Delmas Vieljeux
22/04/1933 – Echouement en descendant la Seine
16/09/1935 – Echouement par mauvais temps devant La Rochelle
06/1937 – PERROS GUIREC (Fra) – France Navigation
09/1939 – PERROS GUIREC (Fra) – Worms
22/06/1940 – Saisi par les Allemands à Rouen
10/1944 – Sabordé par les Allemands en Seine, au Val de la Haye.
1946 – Relevé, il est démoli sur place

Les Chargeurs Réunis EDOUARD BRANLY
FRA/1951/11344/163,6
Paquebot mixte
Lancé à Saint-Nazaire
1951 – EDOUARD BRANLY (Fra) – Les Chargeurs Réunis.
1956 – ANTONIO PACINOTTI (Ita)
1977 – Il est vendu à la démolition à La Spezia.

  EDOUARD CORBIERE
FRA/1907/475/52,0
Navire à passagers
Lancé par les Chantiers et Ateliers de Méditerranée, au Havre
1907 – EDOUARD CORBIERE (Fra) – Compagnie des Paquebots à Vapeur du Finistère
19/06/1917 –  Torpillé et coulé par un sous-marin à la position 39°58’N et 017°47’E.

  EDOUARD DE BILLY
FRA/
Drague-aspiratrice Lancée

Affréteurs Réunis EDOUARD SHAKI
FRA/1912/4425/110,5
Cargo
Lancé à Dunkerque
1912 – EDOUARD SHAKI (Fra) – Les Affréteurs Réunis
1923 – EDOUARD SHAKI (Fra) – Les Affréteurs Français
1928 – TLEMCEN (Fra) – Les Cargos Algériens
18/12/1942 – Saisi par les Allemands
1943 – PARTICINO (Ita)
11/05/1943 – Il est coulé à Catane lors d’un raid aérien allié.

Navale caennaise EGEE
FRA/1940/2666/98,3
Minéralier
Lancé au Trait
1940 – EGEE (Fra) – Société Navale Caennaise
1964 – ASIMI
1967 – AGIOS MINAS 08/09/1968 – Il fait naufrage à Rhinns Point (Ile d’Islay – ouest Ecosse).

Negri EISSERO
FRA/1904/288/41,3
Caboteur
Lancé à Greenock (remorqueur)
1904 – LEVANT
1935 – MAJOR WILLIAM
1938 – Transformé de remorqueur en navire de charge.
1938 – ORANGE (Fra) – Armement J. Maurel (Marseille)
1947 – EISSERO (Fra) – Entreprise Jean Negri. Utilisé pour un trafic Métropole-Algérie
1951 – Démolition.

Navigation Mixte EL BIAR
FRA/1928/4564-4678/116,1-120,5
Paquebot
Lancé à La Seyne sur Mer
1918 – EL BIAR (Fra) – Compagnie de Navigation Mixte
1934 – Il subit une refonte complète avec allongement de la coque, vitesse améliorée, cheminées rabaissées.
11/1942 – Il rallie la flotte alliée. 21/04/1944 – Un jour après avoir quitté Alger avec de nombreux passagers, il est touché à l’arrière par une torpille lors d’une attaque aérienne. Le navire coule

Mazout Transport EL CARIBE
FRA/1944/1246/65,3
5276288
Tanker
Lancé à Bayonne (USA)
1944 – YAHARA (Usa)  - US Navy
1947 – EL CARIBE (Nor)
1949 – EL CARIBE (Gbr)
1954 – EL CARIBE (Fra) – Mazout Transport (Société Méridionale d’Armement)
1957 – CHRYSANTHI P (Grc)
1961 – PETRO BOURG (Fra) – Compagnie de Transports Maritimes de Pétrole (Pétromer)
1966 – AGHIA TRIAS (Grc)

Armement Cottaropoulos EL DJEM
FRA/1913/2575/88,6
Lancé à Lubeck
1913 – TENERIFFA (All)
08/1914 – Au début des Hostilités, il se réfugie à Las Palmas.
06/1919 – TENERIFFA (Fra) – Les Armateurs Français
1928 – TENERIFFA (Fra) – Union Maritime Méditerranéenne
1938 – EL DJEM (Fra) – Armement Cottaropoulos
10/05/1938 – Il est détruit par un incendie lors d’une attaque aérienne à Valence. Le navire qui est affrété par France Navigation est la seule perte française en Espagne par fait de guerre.

Mixte EL DJEZAIR
FRA/1952/7608/132,2
Paquebot
Lancé à La Seyne sur Mer
1952 – EL DJEZAIR (Fra) – Compagnie de Navigation Mixte
Malgré sa silhouette agréable et élancée, ce navire trop lourd dans les hauts se révéle de stabilité incertaine et rouleur.
12/1969 – FLORIANA (Mlt)
1973 – Démoli à Valence

Louis Dreyfus
& Compagnie
EL GAUCHO
FRA/1939/
Cargo
Lancé 19 ?? – EL GAUCHO (Fra) – Louis Dreyfus & Compagnie

Messageries Maritimes EL KANTARA
FRA/1904/6880/141,4
Paquebot mixte
Lancé à La Ciotat
1904 – EL KANTARA (Fra) – Messageries Maritimes. Ligne de Marseille-Saigon-Haiphong.
1924 – Il passe sur la ligne Dunkerque-Tahiti-Nouvelle-Calédonie via Panama.
1926 – Il est vendu à la démolition à Dunkerque.

Compagnie de Navigation Mixte EL KANTARA
FRA/1932/5079/120,7
Paquebot
Lancé à Newcastle
1932 – ELKANTARA (Fra) – Compagnie de Navigation Mixte. Il est affecté à la ligne Port-Vendres-Alger.
20/06/1936 – Il s’échoue à Palamos et est remis à flot avec l’aide de son sister-ship,
le EL MANSOUR et du DJEBEL ANTAR.
1939 – Doté de canons, il est utilisé comme croiseur auxiliaire.
06/1940 – Il participe à la sauvetage de l’or de la Banque de France vers Dakar.
1941 – Rendu à sa compagnie, il ne peut être exploité faute de combustible (mazout).
09/01/1943 – AQUINO (Ita) – Saisi par les Italiens.
23/04/1943 – Il est coulé dans le Canal de Sicile lors d’un raid aérien.
EL MANSOUR     (après 1948)
FRA/1933/5835/121,7
Paquebot
Lancé à La Seyne sur Mer
1933 – EL MANSOUR (Fra) – Compagnie de Navigation Mixte
1937-38 – Il fait l’objet de transformations importantes. La cheminée arrière postiche disparaît tandis que la cheminée avant est surélevée.
1939 – X6 (Fra) – Transformé en croiseur auxiliaire, il participe à l’expédition de Norvège.
09/01/1943 – Il est saisi par les Allemands et donné aux Italiens.
1943 – AMAGNI (Ita)
08/1944 – Il est sabordé dans le port de Marseille au départ des troupes allemandes.
1948 – Relevé, il est réparé et à nouveau modifié à La Ciotat. Son grand mât arrière est remplacé par deux matereaux.
11/1963 – MAINE (Fra) – Marine Nationale. Il est utilisé comme hôtel flottant sur le site du Centre Expérimental du Pacifique.
03/04/1974 – Il est coulé au canon par l’aviso DOUDART DE LAGREE.

Busck ELIANE BUSCK
FRA/1892/1285/69,8
Cargo
Lancé à Flensburg
1892 – MATHILDE (All)
08/1914 – Il se réfugie à Port-Mahon pour cause de guerre.
1918 - Saisi par les Espagnols, il est donné à la France comme dommage de guerre.
1921 – ELIANE BUSCK (Fra) – Compagnie Busck 1935 – Démolition

  ELVY
FRA/1913/199/33,3
Caboteur
Lancé à Vlaardingen comme voilier
1913 – ?
1930 – Motorisé
07/1936 – MOUCHERON (Fra)
19 ?? – ELVY (Fra) – Armement Jean Goëlo
1951 – ELVY (Fra) – Société Commerciale et Maritime
1952 – Vendu en Turquie

Compagnie Générale Transatlantique EMILE
FRA/1866/999/79,0
Cargo
Lancé à Glasgow
1866 – SUTHERLAND (Gbr)
1904 – EMILE (Fra) – Montravel et Roche
02/1913 – EMILE (Fra) – Compagnie Générale Transatlantique
06/11/1915 – Perdu corps et biens près de Gibraltar

Delmas Vieljeux EMILE DELMAS
FRA/1913/2314/88,8
Cargo
Lancé à Stettin (Allemagne à l’époque, Pologne aujourd’hui)
1913 – ARUCAS (All)
11/08/1914 – Bloqué à Las Palmas par la guerre
1920 – Il est alloué à la France au titre des dommages de guerre.
1921 – EMILE DELMAS (Fra) – Compagnie Delmas Fréres et Vieljeux
18/01/1926 – Lors d’une tempête, il aborde dans le port de Dakar le vapeur norvégien SNEFJELD et l’endommage gravement
21/11/1928 – Faute de combustible alors qu’il affronte une forte tempête, il s’échoue près de Southport (Angleterre). L’équipage est sauvé par le canot de sauvetage de New Brighton.
01/03/1931 – Il talonne sur les enrochements en entrant à Saint-Jean de Luz.
23/02/1933 – En route de Nantes vers La Rochelle, il s’échoue durant la nuit sur les roches des Chiens Perrins au nord de l’île d’Yeu. 
Il peut rallier La Pallice le lendemain après s’être déséchoué seul.
EMILE DELMAS (2)
FRA/1959/6711/135,1
5103211
Cargo
Lancé à Nantes
1959 – EMILE DELMAS (Fra) – Delmas Vieljeux
25/03/1964 – Entre le Cap des Palmes et Monrovia, il prend en remorque le tanker français BRULY de la Compagnie Paquet, en avarie de machine, et le conduit à Dakar.
10/1970 – IVORY MOON (Sgp)
12/1975 – BISCAYA GOLF (Sgp)
1981 – NEW DAWN (Sgp)
14/05/1982 – Il arrive à Gadani Beach pour y être démoli.

Normande de Navigation EMILE DESCHAMPS
FRA/1923/349/50,1
Caboteur
Lancé à Nantes
1923 – EMILE DESCHAMPS (Fra) – Compagnie Normande de Navigation
04/06/1940 – Il saute sur une mine à 5 milles à l’est-nord-est de Foreness.

Louis Dreyfus EMILIE LD
FRA/1920/4279/122,2
Cargo
Lancé à Stockton on Tees
1920 – VESTHEIM (Nor)
1921 – DAGFRED (Nor)
1928 – EMILE LD (Fra) – Louis Dreyfus
1934 – ZEUS (Grc) 19/02/1943 – En convoi, il est torpillé et coulé par le sous-marin U 403, à la position 49°28’N  et 044°50’W. Il se rendait de Hull vers Halifax sur ballasts.

Chargeurs Réunis EMPIRE GLENCOE
1941/4600/132,0
5292232
Cargo
Lancé à Emdem
03/1941 – ATLAS (All)
1948 – Achevé
1948 – EMPIRE GLENCOE (Gbr) – Affrètement par Les Chargeurs Réunis
1955 – REGINE
1956 – REGINE OHIROGGE
1959 – REGINE (Rfa)

Navale Caennaise ENEE
FRA/1956/1232/85,3
5104186
Cargo doté de citernes pour le vin
Lancé à Nantes
1956 – ENEE (Fra) – Société Navale Caennaise
1967 – ATLANTA (Fra) – Compagnie Méridionale de Navigation
1973 – CAPITAINE NEMO (Fra) – Stationnaire à Nouméa.
1974 – CAPTAIN KERMADEC (Fra) – Stationnaire à Nouméa.
1974 – DONA VICENTA (Phl)
1980 – DONA SUSANA (Phl)
1981 – Transformé en navire à passagers mixte
1989 – PALAWAN PRINCESS (Phl)
10/04/1990 – A la suite d’une voie d’eau, il est échoué  près de Pasig Shoal (Palawan)

Union Industrielle et Maritime ENSEIGNE MARIE SAINT GERMAIN
FRA/1922/3175/100,5
FNGM
Cargo
Lancé par les Chantiers Navals Français à Caen
1922 – ENSEIGNE MARIE SAINT GERMAIN (Fra) – Union Industrielle et Maritime
1950 – CONSTANTIA
1969 – Transformé en barge en Italie.

Compagnie Générale d’Armement Maritime ENSEIGNE MAURICE PRECHAC
FRA/1924/4578/110,6
Cargo
Lancé à Harfleur
1924 – ENSEIGNE MAURICE PRECHAC (Fra) – Compagnie Générale d’Armement Maritime
06/1940 – Il est saisi à Milford Haven par les Anglais dont il prend le pavillon.
27/05/1942 – Il sombre au cours d’une forte tempête dans le sud-est des Açores,
à la position 37°55’N et 023°40’W.

Legrand Frères ENSEIGNE YVES BIGNON
FRA/1938/488/49,2
FPXV
Caboteur
Lancé par NV Gebr van Diepen, à Waterhuizen
1938 – HAVIK (Nld)
11/10/1940 – Saisi par les Allemands
04/12/1940 – NS 6  - (NS = Niederlande Seesperrbrecher)
1941 – SPERRBRECHER 146
04/08/1944 – Coulé par l’aviation alliée à Pauillac.
1949 – ENSEIGNE YVES BIGNON (Fra) – Legrand Frères Armateurs
1950 – HOLENDRECHT
1952 –  PAUL M
08/1965 – Démoli à Grays.

Chargeurs Réunis ENTRE RIOS
FRA/1887/2772/100,8
Cargo
Lancé à Saint-Nazaire
1887 – ENTRE RIOS (Fra) – Les Chargeurs Réunis
1895 – Il  participe au  transport de troupes pour l’Expédition de Madagascar.
11/11/1895 – Il aborde le trois mâts danois ANNA mouillé en rade de Rio de Janeiro et lui brise son beaupré.
07/11/1902 – Il s’échoue sur l’île BOZARUTO près de Beira, la suite d’une erreur de navigation de 70 milles due à la dérive.
13/01/1903 – Il perd son hélice alors qu’il a quitté Durban 10 jours plus tôt à destination de Rio de Janeiro.
03/03/1903 – Il arrive à destination, remorqué par le CAROLINA, après avoir navigué 50 jours à l’aide d’un gréément de fortune.
04/1905 – ATHENAION (Grc)
19/11/1905 – Il fait naufrage entre Malaga et Barcelone.

Société de Remorquage et de Sauvetage du Nord ENTREPRENANT
FRA/1965/207/32,3
6519338
Remorqueur
Lancé à Dunkerque
1965 – ENTREPRENANT (Fra) – Société de Remorquage et de Sauvetage du Nord

Corblet EPINAL
FRA/1942/
Cargo de type Liberty
Lancé à La Nouvelle-Orléans
1942 – JOSIAH PARKER (Usa)
1947 – EPINAL (Fra) – Société Nationale d’Affrétement
1950 – EPINAL (Fra) – Compagnie Corblet (Compagnie Havraise de Navigation à Vapeur)
08/1962 – Désarmé à Port de Bouc
1964 – DEKA (Pan) 05/1964 – Démolition à Aioi

Messageries Maritimes EQUATEUR
FRA/1875/3800/124,9
Paquebot
Lancé à La Ciotat
1875 – EQUATEUR (Fra) – Messageries Maritimes. Ligne d’Amérique du Sud.
1894 –  A Pauillac, un colis dans lequel était placé de la dynamique explose accidentellement dans la soute à valeurs, tuant 3 personnes.
1915 – Il est mis à la disposition du gouvernement russe et transformé en navire-hôpital.
1919 – Il est restitué à sa compagnie.
07/1922 – Il est vendu à la démolition.

Compagnie Générale Transatlantique EQUATEUR
FRA/1951/7264/146,9
5104980
Cargo mixte
Lancé à Bordeaux
1951 – EQUATEUR (Fra) – Compagnie Générale Transatlantique
25/11/1953 – Il se met au plein au sud du Cap Gris Nez. Malgré plusieurs tentatives de renflouement, il ne peut être remis à flot puis se casse au niveau de la cale n°3.
05/01/1954 – Le cargo est remis à flot et remorqué à Grand Quévilly (Rouen).
09/1954 – Réparé, il reprend ses activités commerciales.
05/03/1959 – Entrant au Havre, il aborde le cargo CAPITAINE G LACOLEY.
14/09/1960 – En réparation au Havre, il est endommagé par un incendie important.
12/1966 – LIMA (Per)
1974 – AMY (Pan)
1976 – NENA
06/1979 – Démolition à Kaohsiung

Messageries Maritimes ERIDAN (après refonte)
FRA/1928/9927/142,6
Paquebot mixte de type Nautonaphe
Lancé par la Société Provençale de Constructions Navales,  à La Ciotat
1928 – ERIDAN (Fra) – Messageries Maritimes. Ligne d’Australie.
1935 – Ligne Marseille – Nouvelle-Calédonie via Panama.
10/1939 – Echouement dans les Bouches du Dragon (Trinidad).
1942 – Utilisé comme transport de troupes, avec état-major et équipage français.
1951 – Refondu, ses deux cheminées carrées sont remplacées par une cheminée unique.
03/1956 – Vendu à la démolition à La Seyne.

Messageries Maritimes ERNEST SIMONS
FRA/1893/5543/142,0
Paquebot
Lancé à La Ciotat
1893 – ERNEST SIMONS (Fra) – Messageries Maritimes. Utilisé sur la ligne d’Extrême-Orient.
1914 – Il est réquisitionné pour les services postaux.
03/04/1917 – Lors d’un voyage de Marseille vers Madagascar, il est torpillé et coulé par le sous-marin allemand UC 27 en Méditerranée. Le navire coule en une heure tandis que les naufragés sont recueillis par le chalutier armé AUGUSTE LEBLOND et par le cargo grec GOULANDRIS.

Lellane et Charlemaine ERNESTINE
FRA/1865/589/
Cargo
Lancé 1865 – ERNESTINE (Fra) – Compagnie Lellane et Charlemaine

Transports Maritimes à Vapeur ESPAGNE
FRA/1891/4144/121,6
Paquebot mixte
Lancé à La Seyne sur Mer
1891 – ESPAGNE (Fra) – Société Générale de Transports Maritimes à Vapeur
08/1903 – Il s’échoue près de Rio de Janeiro.
18/09/1903 – Il est remis à flot.
1908 – Espagne (Fra) – Compagnie de Navigation France Amérique
1915 – Il est transformé en cargo sur la ligne des Antilles.
1933 – Transformé en moutonnier, il est affecté à la ligne du Maroc.
12/1933 – Il est démoli en Italie.

Compagnie Générale Transatlantique ESPAGNE
FRA/1909/11926/171,7
Paquebot
Lancé à Port de Bouc
1909 – ESPAGNE (Fra) – Compagnie Générale Transatlantique
22/09/1911 – Il touche le fond de la passe en entrant à Santander par très gros temps. Il doit rallier Saint-Nazaire pour réparer.
26/06/1911 – Les chauffeurs du navire se mettent en grève, estimant que les réparations effectuées ne sont pas suffisantes et compromettent la sécurité du navire. Il seront débarqués et condamnés à 8 jours de prison.
1914 – Duarant la Guerre, il est affecté à la ligne Le Havre-New York puis Bordeaux-New York. 02/1934 – Il est vendu à la démolition.

  ESPERANTO
FRA/1906/
Caboteur
Lancé par Hepple, à South Shield (GB)
1906 – PROMPT (Gbr)
1910 – ESPERANTO (Fra) – Stationnaire aux Antilles
1945 – Démolition

France Navigation ESPIGUETTE
FRA/1920/1109/64,6
Cargo
Lancé à Delfzijl (Hollande)
1920 – HELMO HEMSOTH
19 ?? – GERTRUD SCHUNEMANN
19?? – OUEZZAN
19?? – MIRANDA
19?? – WALBORG
19?? – DOBESSA
1938 – ESPIGUETTE (Fra) – France Navigation
09/1939 – ESPIGUETTE (Fra) – Worms
12/1942 – SEZZE (Ita) – Donné aux Allemands qui le confient aux Italiens
1947 – ESPIGUETTE (Fra) – Restitué à France Navigation
1949 – PHEBE (Fra) – Société Navale Caennaise
1954 – MACORIS (Dom)
16/01/1958 – Perdu par naufrage près de  Punta Martin Garcia.

Esso Standard SAF ESSO FRANCE
FRA/1955/23802/211,5
5107401
Tanker
Lancé à Saint-Nazaire
1955 – ESSO France (Fra) – Esso Standard SAF
1969 – MARIBRUNA (Lbr)
1970 – TIGRIS (Lbr)
1973 – ARISTON (Lbr)
04/1976 – Démolition à Valence (Espagne)

Standard Française des Pétroles ESSO GUYENNE
FRA/1926/5011/115,1
Pétrolier
Lancé à Bordeaux
1926 – GENERAL GASSOUIN (Fra) – Société Auxiliaire de Transports
1938 – GENERAL GASSOUIN (Fra) – Standard Française des Pétroles
16/01/1943 – Il est saisi par les Allemands à Marseille.
1943 – MATERA (Ita) – Confié par les Allemands aux Italiens.
1943 – MATERA (Deu)
04/09/1944 – Il est coulé lors d’un raid aérien à Gênes.
11/1945 – Il est renfloué puis remis en état à Gênes.
10/1950 – ESSO GUYENNE (Fra) – Standard Française des Pétroles
1953 – DEMIRHAN (Tur)
1954 – Il est transformé en cargo (4984 GT).
1961 – DOGU (Tur)
11/1966 – Démoli à Istambul.

Esso Standard SAF ESSO LE CAROUBIER
FRA/1952/2325/92,7
5107750
Bitumier
Lancé à Deest (Hollande)
1952 – ESSO LE CAROUBIER (Fra) – Esso Standard SAF
1968 – ESSO CALOR (Pan)
19/09/1971 – Il est désarmé à Singapour à la suite d’une collision.
1973 – PETRO ASPHALT II (Grc)
1973 – PETROLA XIII (Grc)
1976 – PETROLA 13 (Grc)
1982 – Démolition.

Standard Française des Pétroles ESSO NORMANDIE
FRA/1944/10443/159,6
Pétrolier de type « T2 »
Lancé à Portland
1944 – OCHOCCO (Usa)
1944 – ESSO NORMANDIE (Fra) – Standard Française des Pétroles
25/03/1961 – Il arrive à La Seyne sur Mer pour y être démoli.

Esso Standard SAF ESSO PICARDIE
FRA/1931/11065/158,4
FNSB
Tanker
Lancé par Nordseewerke A.G, à Emden
1931 – J H SENIOR (All)
1935 – J H SENIOR (Pan)
1950 – ESSO PICARDIE (Fra) – Standard Française des Pétroles (Le Havre)
1952 – ESSO PICARDIE (Fra) – Esso Standard SAF
04/02/1955 – Il arrive à Savone pour y être démoli.

Esso Standard SAF ESSO PROVENCE
FRA/1933/12309/165,2
Pétrolier
Lancé à Monfalcone (Italie)
1933 – MARGUERITE FINALY (Fra) – Société Auxiliaire de Transports
1938 – MARGUERITE FINALY (Fra) – Standard Française des Pétroles
01/1943 – Saisi à Marseille par l’Allemagne
27/06/1944 – Sabordé par les Allemands à Marseille
07/1946 – Relevé et conduit à Toulon pour réparations
09/1949 – ESSO PROVENCE (Fra) - Standard Française des Pétroles
1952 – ESSO PROVENCE (Fra) – Esso Standard SAF
1959 – PACIFIC BUILDER (Pan)
1962 – PACIFIC NAVIGATOR (Pan)
07/1963 – Démolition au Japon

Esso Standard SAF ESSO ROCHE MAURICE
FRA/1947/1927/77,1
Tanker
Lancé à Saint Nazaire
1947 – ROCHE MAURICE (Fra) – Standard Française des Pétroles
1952 – ESSO ROCHE MAURICE (Fra) – Esso Standard SAF
1967 – PETROBOURG (Fra) – Pétromer
1968 – PETROBOURG (Fra) – Compagnie Européenne d’Armement
1970 – Il est coulé à Port Gentil comme brise-lame.

  ESTEREL (après modification)
FRA/1936/3100/94,5
Cargo
Lancé à Goteborg
1936 – ESTEREL (Fra) – Compagnie Générale d’Armements Maritimes
03/1939 – ESTEREL (Fra) - Compagnie Générale Transatlantique
10/1939 – X21 (Fra) – Utilisé comme croiseur auxiliaire
12/1942 – Saisi par l’occupant à Marseille
03/1943 – Attaqué par le sous-marin HMS THUNDERBOLDT, il est remorqué vers Trapani.
07/1943 – Sabordé à Trapani avant l’arrivée des Alliés.
10/1950 – ESTEREL (Fra) - Remis en service après reconstruction à Tarente.
07/11/1959 – Il s’échoue en Seine et est remis à flot à l’aide des remorqueurs ABEILLE 7 et 15.
1965 – DIMITRIS K (Grc)
02/1969 – En avarie de machine, il est remorqué par le navire grec GLYFAD vers Freetown.
03/1970 – Il coule dans le port de Freetown.

Denis Frères ETIENNE DENIS
FRA/1945/3805/103,2oa
Cargo de type « Pocket Liberty »
Lancé par Leathem D Smith, à Sturgeon Bay
1945 – ROCKDALE (Usa)
1947 –  APOLLO
1952 –  THABOR
1960 – ETIENNE DENIS (Fra) – Denis Frères
1962 –  HONGKONG PIONEER
05/1970 – Démolition à Kaohsiung.

Lassarat EUGENE FROMENTIN
ATF/1957/653/60,0
Navire support offshore
Lancé à La Pallice comme bac.
1957 – EUGENE FROMENTIN (Fra) – Liaisons La Rochelle-Ile de Ré.
19?? – Transformé de bac en navire support offshore pour l’entretien de structures fixes. ???? – EUGENE FROMENTIN (Atf) – Entreprise Lassarat

Compagnie Générale Transatlantique EUGENE PEREIRE
FRA/1888/2087/106,5
Paquebot
Lancé à Saint-Nazaire
1888 – EUGÈNE PÉREIRE (Fra) – Compagnie Générale Transatlantique
09/1897-06/1898 – Refonte complète à Saint-Nazaire
19/04/1910 – mouillé en rade de La Valette, il est abordé par le HMS HOOD.
04/1911 – Il s’échoue au nord de Khelilia. Partiellement coulé, il est renfloué à l’aide de scaphandriers et conduit à Bizerte pour réparation.
1929 – Il est vendu à la démolition.

Messageries Maritimes EUPHRATE
FRA/1955/7030/140,4
5109526
Cargo
Lancé à La Seyne sur Mer
1955 – EUPHRATE (Fra) – Messageries Maritimes
1973 – Transformé de cargo en live-stock
1973 – ELSEY FIR (Pan)
1977 – ORIENT CLIPPER (Pan) 11/1983 – Démolition à Shanghaï.

Les Chargeurs Réunis EUROPE
FRA/1905/4769/117,0
Paquebot
Lancé à Saint-Nazaire
1905 – EUROPE (Fra) – Les Chargeurs Réunis
01/1915 – Il est armé en croiseur auxiliaire.
01/1925 – Il s’échoue à 30 milles de Lagos et doit être remorqué vers Dakar.
03/1925 – Il est remorqué de Dakar à Bordeaux par le cargo JOUFFROY D’ABBANS, de la même compagnie.
10/1930 – Il est vendu à la démolition à Dunkerque

Citerna Maritime SA EURUS
FRA/1957/944/66,0
Tanker
Lancé à Brémes
1957 – EUGEN FRIEDRICH (Rfa)
1959 – EURUS (Fra) – Citerna Maritime SA
1972 – PETRO BAKEL (Sen) – Locafrance Service SA (Pétromer-Sénégal).
1987 – Démoli.

Messageries Maritimes EXPLORATEUR GRANDIDIER
FRA/1924/10267/144,5
Cargo mixte
Lancé à Saint-Nazaire
1924 – EXPLORATEUR GRANDIDIER (Fra) – Messageries Maritimes
05/02/1932 – Au cours d’un cyclone, il aborde et coule le vapeur INGERID à la Pointe des Galets (La Réunion).
17/05/1940 – Allant de la Clyde vers Brest, il est abordé par le vapeur anglais SAINT TEARAN.
16/07/1944 – Saisi par es Allemands, il est conduit de Port de Bouc vers Marseille.
21/08/1944 – Il est sabordé dans le bassin Mirabeau à Marseille.
             

Retour