Rebaptisé Maersk Drilling, les origines de cette filiale de Maersk remontent au Danish Underground Consortium (DUC) créé en 1962 entre Maersk, Shell et Gulf pour exploiter les ressources de la partie danoise de la mer du Nord. En 1976, Maersk Drilling a établi une joint-venture à 50/50 avec le groupe Egyptian Drilling Company. Cette coentreprise durera jusqu'en 2017, date à laquelle Maersk vendait toutes ses parts à EDC. En 1990, Maersk se lançait dans la fondation du marché du forage auto-élévateur en Norvège. En 1993 commençaient des opérations de forage au Vénézuela. Maersk entrera sur le marché des travaux en eaux profondes en 2008 avec une série de trois plates-formes semi-submersibles. De nouveaux navires de forage seront livrés de 2011 à 2015. En 2019, Maersk Drilling est devenu le premier entrepreneur de forage a être coté en bourse au Danemark.

MAERSK CURLEW. Construit en 1984 au Danemark, converti en FPSO (Floating Production and Offloading Vessel) en Angleterre, en 1977.
 
 
MAERSK ENDEAVOUR, construite en Hollande en 1982. Autres Harsh Environment Jack-ups: MAERSK EXERTER, MAERSK ENHANCER
 
MAERSK GALLANT. Construit en 1993 à Singapour.Sister-ultra harsh jack-ups: MAERSK GUARDIAN, MAERSK GIANT,
MAERSK ENDURER.
 
MAERSK PATHFINDER. Construit en 1998 au Texas.Autres barges de forage: MAERSK PIONEER, MAERSK RIG 62,
MAERSK RIG 61, MAERSK RIG 12, MAERSK RIG 12, MAERSK RIG 52.
 
MAERSK VALIANT. Construite au Japon en 1981. Autre 300 FT Cantilever Jack-ups: MAERSK VIKING.
Site Internet
 
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande.